Énergies Collectives
Reprenons la main sur notre énergie en Embrunais-Savinois !

Accueil > L’idée > Nos valeurs > Développements du projet

Développements du projet

, lundi 16 mars 2015, par EnergiesCollectives

A partir de cette question énergétique relativement générale, nous avons peu à peu
resserré notre champ d’action. Nos principes de base sont actuellement les suivants :
- La production n’est pas une fin en soi, elle sert un projet global de sensibilisation/éducation aux enjeux de l’énergie : sobriété, efficacité, baisse des consommations. De nombreuses actions allant dans ce sens pourront être mises en place (accompagnement à l’isolation des bâtiments, interventions auprès des collectivités, formation, achats groupés de matériel visant l’efficacité énergétique…)
- Cependant même dans une optique de réduction forte des consommations énergétiques, la quantité résiduelle d’énergie à produire ne peut pas pour nous rester nucléaire, centralisée et hors-débat sociétal. C’est pourquoi nous souhaitons intégrer pleinement la production dans notre champ d’action, et assumer les contradictions qui pèsent sur toute production d’énergie, y compris renouvelable.
- Dans un premier temps (court terme), le solaire photovoltaïque nous paraît
la meilleure énergie à installer (plus grande facilité) mais nous souhaitons aussi engager rapidement une action de plus long terme concernant le turbinage d’eau potable. Des demandes de financement pour études, des rapprochements avec
certaines mairies, pourront notamment être faits dans les mois à venir. Nous restons également intéressés par tout type de projet d’énergie renouvelable : solaire thermique, petit éolien, méthanisation, etc.
- Le photovoltaïque peut être développé dans deux directions conjointement : d’un côté les toitures de particuliers avec un enjeu d’amélioration thermique du bâtiment qui les
supporte ; de l’autre côté des toitures publiques ou de bâtiments recevant du public, avec comme corollaire l’aspect pédagogique de l’installation.
- La société à créer poursuivra un objectif global d’alternative sociale et environnementale ; l’aspect énergétique ne peut pour nous se concevoir sans des corollaires écologiques globaux (concernant les matériaux d’isolation par exemple). La sobriété, l’utilisation de matériaux le plus possible bio-sourcés et à bilan carbone minimal, le respect général de l’environnement sont notamment des valeurs partagées et centrales.
- Pour les mêmes raisons, nous souhaitons adopter des statuts clairement coopératifs. A ce titre, la SCIC nous paraît le statut le plus proche de nos valeurs ; même si la souplesse de la SAS et la possibilité de son adaptation au modèle coopératif sont intéressantes. La loi Hamon sur l’économie sociale et solidaire du 31
juillet 2014 permettra prochainement de lier ces deux formes juridiques.

Répondre à cet article

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0