L’énergie d’ici, une énergie autrement !

Investissons dans la transition énergétique

coopérateurs
0
installations
0
production annuelle
0 MWh
capital
0

Produire et mieux consommer de l’électricité renouvelable et locale c’est possible !

Habitants, entreprises et collectivités de Serre-Ponçon agissent ensemble, à travers la coopérative pour :

  • Réduire les gaspillages énergétiques : consommer moins pour produire moins,
  • Produire l’électricité localement : l’épargne citoyenne est investie dans des installations photovoltaïques,
  • Agir ensemble pour l’intérêt collectif : une personne= une voix.

Pourquoi devenir sociétaire d’Énergies Collectives ?

Pourquoi passer à l’action et prendre une ou des part(s) sociale(s) de la coopérative ? Comment convaincre vos proches de nous rejoindre et d’investir dans la transition énergétique ? Quelques éléments de réflexion dans cet article, à faire circuler !

Actualités

Une journée "Climat, sobriété et citoyenneté", le 30 septembre à Embrun

Energies Collectives organise le 30 septembre à Embrun, une journée ayant pour thématique "Climat, sobriété et citoyenneté", événement labellisé par le Parc National des Ecrins, dans le cadre de leurs 50 ans.

Notre démarche

Notre démarche

Energies collectives est une Société Coopérative d’Intérêt Collectif qui a pour but de produire de l’électricité renouvelable, locale et citoyenne, mais également d’œuvrer pour réduire le gaspillage énergétique.
Créée par qui, quand ? En 2014, un petit groupe de quatre citoyens, lance ce beau projet (...)

Nos installations

Garages techniques, Baratier

– Date de mise en service : juillet 2018
– Puissance : 9 kWc
– Surface du système photovoltaïque : 52 m²
– Modules : 30 modules de 300 Wc, AleoSolar mono S79 Fullblack (Allemagne)
– Onduleur : Power-One Trio 8.5TL OUTD (Italie)
– Azimut/Sud : -12°
– Inclinaison toiture : 30°
– Production annuelle (...)

Témoignages

Mairie de Puy-Sanières

« S’engager à prendre des parts à Energies Collectives, c’est participer au développement des énergies renouvelables sans s’immiscer dans un dispositif financier classique qui enrichit l’installateur aux frais des abonnés EDF/ Régies... qui payent la note compensatoire.
C’est un moyen de mettre sa propre (...)